#eSanté

Appel à projet du Département pour la prévention de la perte d’autonomie

• Bookmarks: 3


Entretenir le lien social par le numérique, développer la télémédecine, imaginer des activités culturelles ou de loisirs à domicile… Des solutions existent à distance pour préserver l’autonomie des personnes âgées, qui ont montré toute leur pertinence à l’occasion de la crise sanitaire. Ce sont celles que le Département des Hauts-de-Seine et sa conférence des financeurs souhaitent privilégier à l’occasion d’un appel à projet pour la prévention de la perte d’autonomie.

La conférence des financeurs est une instance de coordination institutionnelle présidée par le Président du Conseil départemental. Le Directeur général de l’Agence régionale de santé ou son représentant en assure la vice-présidence. Au sein de cette conférence siègent des représentants des régimes de base d’assurance vieillesse et d’assurance maladie, de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) via ses délégations locales, des fédérations des institutions de retraite complémentaire et des organismes régis par le code de la mutualité.

Lancé chaque année depuis 2017, ce dispositif vise à fédérer les acteurs du département autour d’un programme coordonné de financement des actions de prévention en direction des plus de soixante ans, à domicile ou en résidence autonomie.

Cette édition s’inscrira dans la lignée des précédentes tout en mettant l’accent sur les problématiques décuplées par la crise sanitaire :

  1. Convivialité, Lien social et Prévention relayés en distanciel, via l’inclusion numérique: Partenariat et solidarités ou comment déployer les outils téléphoniques et/ou numériques au service de la communication, du lien social et de l’animation en période de crise.
  2. Soutien psychologique : Compenser l’impact psychologique des mesures d’isolement social et de confinement sur les personnes et leurs proches par un soutien individuel en distanciel auprès des personnes âgées fragilisées et de leurs aidants.
  3. Santé et Bien-être pour redynamiser l’accès aux soins malgré les précautions impératives liées à la période de crise, dont la télémédecine.
  4. Culture et loisirs : Nouvelles actions à mettre en œuvre en résultante de la crise sanitaire ou comment revoir le contenu des actions antérieures réadapté au contexte actuel.

Dans le contexte de crise sanitaire, une attention particulière sera portée autour des projets favorisant la coordination entre opérateurs et les coopérations entre acteurs à l’échelle territoriale. Un projet peut intégrer plusieurs thématiques

Les projets peuvent revêtir une portée communale, intercommunale, départementale ou inter-départementale.

Les candidats : CCAS, résidences autonomie, coordinateurs gérontologiques, associations, start-up, étudiants… peuvent postuler jusqu’au 20 juillet.

Les dossiers retenus seront présentés en séance de conférence des financeurs en septembre.

Selon le degré de maturation, les opérateurs pourront être financés directement ou être orientés vers un accompagnement dédié.

comments icon0 Commentaire
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
Newsletter
ErrorHere