#SmartMobility

Lancement d’un partenariat entre So Mobility et l’Ecole des Ponts ParisTech

• Bookmarks: 2


Jusqu’en juin prochain, une quarantaine d’élèves ingénieurs, issus du département Ville Environnement Transport de l’École des Ponts ParisTech vont analyser les besoins des citoyens et usagers, en matière de mobilité (transports, voiture, stationnement…), selon une approche design thinking. L’École des Ponts Paristech contribuera ainsi à éclairer les travaux menés par So Mobility.

Le projet So Mobility est porté par un consortium coordonné par Cisco et la ville d’Issy-les-Moulineaux, réunissant Bouygues Immobilier, la Caisse des Dépôts, Colas, Engie et Transdev, pour trouver de nouvelles solutions numériques fluidifiant les déplacements en milieu urbain. Il associe également un eco-système composé d’entreprises majeures comme Ericsson ou Indigo, de plusieurs dizaines de start-up, des pôles de compétitivité Cap Digital et Systematic, des collectivités locales concernées (Région Ile-de-France, Département des Hauts-de-Seine, Grand Paris Seine Ouest) et de grandes écoles (ISEP, Ecole des Ponts). 

Un partenariat innovant

Ce partenariat constitue pour l’École des Ponts ParisTech et sa d.school, avec le soutien de la Fondation des Ponts, une opportunité de renforcer les liens qu’elle entretient avec les entreprises et les collectivités territoriales, et particulièrement les territoires à enjeux en termes d’innovations. Ce type de projet, structurant pour les élèves, illustre la volonté de l’Ecole d’inscrire des pédagogies innovantes au cœur de sa formation d’excellence.

Les élèves sont répartis en dix groupes mobilisés sur les thématiques définies par le consortium : agir sur le trafic, faciliter le stationnement, inciter à la multimodalité, anticiper les nouveaux modes de déplacement. Chaque groupe sera encadré par un tuteur  formé au design thinking.

Le design thinking est une discipline qui utilise la sensibilité, les méthodologies et les outils des designers au service de la création d’innovations. L’objectif est de rechercher ce qui fait sens pour les individus, ce qui est faisable techniquement et ce qui est viable économiquement.

Pour le projet mené en partenariat avec le consortium, les étudiants seront formés aux méthodes de la recherche ethnographique dont l’objectif est de comprendre les contraintes, les problèmes, les attentes et les rêves …de ceux pour qui on veut innover.

Par ailleurs, les élèves bénéficieront de l’expertise des spécialistes de la mobilité à l’Ecole des Ponts (notamment du Laboratoire Ville Mobilité Transport), dans le cadre de conférences supports du projet.

Les groupes d’élèves seront intégrés aux travaux menés par le consortium et travailleront étroitement avec l’ensemble de l’écosystème mobilisé. L’approche par l’usager permettra une intégration transversale des problématiques rencontrées par les acteurs de la mobilité. C’est l’occasion notamment pour les expérimentations en cours sur la ville, de se confronter aux retours d’expériences des habitants et salariés du territoire. L’approche menée permettra de garantir une meilleure adéquation des solutions innovantes portées par le consortium avec les acteurs du terrain et les utilisateurs.

Les travaux réalisés seront présentés le 3 juin.  Ils permettront à l’ensemble des acteurs de la mobilité de disposer d’une analyse des besoins et des attentes vécues des usagers des transports, de la voiture, du stationnement etc. afin de nourrir et éventuellement orienter les expérimentations  prévues dans le cadre du projet.

comments icon0 Commentaire
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
Newsletter
ErrorHere