#SmartMobility

So Mobility : la mobilisation des acteurs d’un territoire pour tenter de changer les choses

• Bookmarks: 1


Le lancement du projet So Mobility, le 7 octobre dernier, n’est pas seulement une initiative innovante de smart mobilité destinée à améliorer les déplacements en milieu urbain. C’est aussi, et peut être surtout, la mobilisation d’acteurs publics et privés qui, issus pour la plupart d’un même territoire, vont coordonner leurs efforts pour trouver de nouvelles solutions à un problème connu par les habitants de toutes les métropoles du monde. Installés à Issy-les-Moulineaux, Cisco, Bouygues Immobilier, Transdev, Engie (via sa filiale Cofely-Ineo) et Colas (qui y installera son siège social en 2018) s’associent avec la Ville, la communauté d’agglomération Grand Paris Seine Ouest et la Caisse des Dépôts et Consignations pour agir de concert et apporter des solutions concrètes et durables pour les déplacements en ville, qui pourront être déployées ensuite à l’échelle régionale puis nationale.

Leur objectif commun est de démontrer qu’une approche transversale, qui traite de manière organisée, concertée et simultanée les véritables besoins des usagers de la Ville, plutôt qu’une superposition de solutions individuelles et morcelées, peut avoir un impact réel et durable en région parisienne à horizon 2020. L’initiative vise également à l’innovation dans la dimension économique en essayant de trouver des modèles pérennes et moins coûteux pour les acteurs publics.

De plus, So Mobility a également pour vocation d’impulser une nouvelle dynamique au sein de l’ensemble de l’écosystème de la Ville Intelligente à travers des partenariats notamment avec les pôles de compétitivité Cap Digital et Systematic, les startups, des instituts de recherche comme SystemX ou des écoles du numérique comme l’ISEP, et d’autres grands acteurs tel Ericsson, GE Lighting, Vinci Park,…

Les membres de So Mobility vont ensemble concentrer leurs efforts pour agir sur le trafic routier, faciliter le stationnement, et anticiper les nouveaux modes de déplacement. Ils se proposent d’agir sur les comportements, suggérer des pistes réglementaires, et identifier les offres technologiques. Des expérimentations, grandeur nature, valideront ces recommandations.

L’agglomération parisienne est l’une des plus congestionnées d’Europe. Les Parisiens passent en moyenne 55 heures par an coincés dans les embouteillages, tandis que ceux-ci continuent d’augmenter. En effet, le nombre de déplacements en transports en commun a eu beau augmenter de 20% depuis 2001, selon une étude du STIF, le nombre de kilomètres d’embouteillages a progressé de 26% en quatre ans (de 2010 à 2013) aux heures de pointe (Etude v-Trafic).

La mobilité est donc un enjeu majeur de la vie collective et de la vie quotidienne. La mobilité locale représente l’essentiel des flux, avec les déplacements quotidiens des habitants pour aller travailler, étudier, faire leurs courses, leurs démarches administratives et se rendre sur leurs lieux de loisirs. Il est ainsi essentiel d’apporter des solutions concrètes et durables dans le domaine de l’urbanisme, de la circulation et de l’environnement pour le développement des villes de demain. Quelques semaines avant le début de la COP21, il apparaît aujourd’hui essentiel de développer des stratégies qui mobilisent d’autres éléments que les seules infrastructures de transport. Parmi ces éléments, les outils de la mobilité numérique, qui permettent des approches innovantes guidées par les usages.

Les domaines envisagés sont aussi divers que le développement d’offres multimodales en temps réel, le co-voiturage, les changements d’horaires de travail, l’optimisation du stationnement, les actions sur le trafic et l’anticipation des nouveaux modes de déplacement.

La ville d’Issy-Les-Moulineaux où sont basés plusieurs fondateurs du consortium est un terrain idéal de mise en œuvre. Le développement de nouveaux cas d’usages profitera de la promotion et l’adoption des technologies telles que le réseau LoRA dédié à l’Internet des Objets sur le territoire de la ville.

N’hésitez pas à rejoindre le groupe de testeurs constitué pour mieux définir les besoins de la population (habitants et salariés)

Présentation du projet So Mobility from So Mobility

Revivez le lancement de So Mobility avec Storify

 

comments icon2 comments
bookmark icon

2 thoughts on “So Mobility : la mobilisation des acteurs d’un territoire pour tenter de changer les choses

    Write a comment...

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Oldest
    Newest
    Most Upvoted