#Formation

Une rentrée vigilante mais sereine sur le campus de l’ISEP à Issy


Le campus d’Issy-les-Moulineaux de l’ISEP a accueilli sa nouvelle promotion d’élèves-ingénieurs. Le magazine l’Etudiant a suivi cette rentrée particulière, organisée dans le respect des conditions sanitaires.

L’école spécialisée dans les technologies du numérique a accueilli 360 étudiants de première année en cycle ingénieur. Cette 66ème promotion débute dans le respect des règles de distanciation sociale imposées en cette rentrée un peu particulière, contraignant la promotion à se répartir en quatre groupes.

“C’est une situation inhabituelle mais cette vigilance sera maintenue le temps qu’il faudra. On sent que les jeunes prennent cette épidémie comme une sorte de défi pour avancer. Elle existe, mais on se protège et on avance”, affirme Dieudonné Abboud, directeur de l’ISEP.

Un enseignement hybride dès la rentrée

Comme une grande majorité d’établissements du supérieur, l’école d’ingénieurs a choisi de mettre en place un enseignement hybride. Les étudiants vont suivre une partie des cours à distance et une autre partie en présentiel. “J’ai rapidement informé notre équipe pédagogique que nous ne serions pas complètement dans un enseignement en présentiel afin de pouvoir respecter scrupuleusement le protocole sanitaire. Nous avons décidé de privilégier les étudiants de première année pour le présentiel“, explique Dieudonné Abboud.

https://twitter.com/ISEP/status/1280127514954924033

Créer du lien entre les nouveaux étudiants

La première rentrée en cycle ingénieur est généralement associée à l’intégration des étudiants. Mais la situation sanitaire a changé la donne. “Pas de week-end d’intégration. Il faut imaginer des choses intelligentes comme des sorties culturelles, des jeux en petit groupe. Nous cherchons à maintenir une volonté de créer du lien et de construire un esprit de promotion”, poursuit le directeur de l’établissement. Lors de son discours de bienvenue, il a interpellé les nouveaux élèves-ingénieurs. “Faîtes-en sorte que la communauté de l’ISEP soit la plus riche et la plus dynamique possible. Vous pouvez même créer des clubs et associations si vous avez des idées”, annonce-t-il. 

Partir à la rencontre d’ingénieurs confirmés

“Tout changement suppose un temps d’adaptation… Nous avons imaginé cette adaptation sur un modèle qui nous est propre : la coupure pédagogique”, explique Dieudonné Abboud. Depuis plusieurs années, l’établissement propose ce concept de coupure pédagogique tout au long du mois de septembre.

Les élèves-ingénieurs de première année partent ainsi à la rencontre de professionnels issus du monde de l’entreprise (dont des anciens élèves de l’école) et assistent à une série de conférences. Un groupe d’une vingtaine d’étudiants a ainsi pu découvrir les réalisations numériques de la ville d’Issy-les-Moulineaux, en découvrant le Li-fi au Musée Français de la carte à jouer ou la Smart City au Fort d’Issy. Une conférence a également été organisée par Issy Média sur la technologie mise au service de la ville durable.

A lire aussi

comments icon0 Commentaire
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
Newsletter
ErrorHere