#SmartMobility

La Défense expérimente des solutions innovantes pour la route du futur

• Bookmarks: 2


Ceux qui ont déjà emprunté les quelques 4 kilomètres du Boulevard circulaire de La Défense ont probablement connu les mêmes mésaventures causées par le stress d’itinéraires incertains et de sorties loupées. S’il date des années 1960, cet anneau routier à sens unique qui ceinture le quartier d’affaires est devenu au fil des années une véritable autoroute urbaine, fréquenté par 30.000 véhicules par jour et inaccessible pour les cyclistes et les piétons. Depuis plusieurs années, le département des Hauts-de-Seine cherche à le rendre plus humain.

Quatre projets innovants sont en cours d’expérimentation depuis début mai pour faire du boulevard circulaire de La Défense une route futuriste et connectée. L’objectif étant de fluidifier et sécuriser le trafic, mais aussi d’optimiser la consommation énergétique urbaine. Financés à hauteur de 981 019 € par le département des Hauts-de-Seine et la région Ile-de-France, ils ont été sélectionnés lors d’un appel à projets lancé en mars 2019 par le département des Hauts-de-Seine, en partenariat avec Paris La Défense et le Cerema (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement)

Le groupe COLAS expérimente, via sa solution Flowell, une solution d’éclairage dynamique des marquages au sol. Cela améliore la visibilité des carrefours afin de mieux guider les conducteurs et de sécuriser les déplacements, y compris ceux des piétons et des cyclistes.

Basé sur l’installation de dalles composées de LED reliées à une borne de pilotage, ce marquage offre un meilleur partage de la voirie entre tous les modes de déplacements.

De son côté, Citeos, filiale de Vinci Energies, et Qucit proposent un système d’analyse intelligente de données de trafic permettant de prédire à 15 minutes l’état de la circulation. A terme, la solution pourrait proposer des modulations de plans des feux tricolores, des adaptations de vitesse ou encore des messages d’informations aux automobilistes.

La solution Luciole du groupe Eiffage vise quant à elle à réduire l’impact énergétique et écologique de l’éclairage urbain, grâce à un système basé sur des LED et des capteurs installés sur les candélabres existants, associé à un revêtement clair réfléchissant la lumière. L’intensité lumineuse varie avec une activation de l’éclairage à l’approche d’un véhicule, d’un cycliste ou d’un piéton, qui diminue graduellement lorsqu’il s’éloigne.

Enfin, la solution SOFFT (Systèmes d’Optimisation des Flux de circulation aux Feux tricolores) d’Aximum sera présente sur les 11 carrefours du boulevard circulaire. Il s’agit là encore de fluidifier la circulation. Les conducteurs disposeront de conseils de vitesse optimale en temps réel sur leur smartphone ou via des panneaux d’information sur le trajet.

Pour cela, deux systèmes sont déployés :

  • SOFFT V2I : Le conducteur dispose de conseils de vitesse optimale en fonction de la situation, grâce au déploiement d’Unités Bord de route implantées sur les carrefours à feux tricolores offrant au conducteur une infrastructure communicante. Les informations lui sont communiquées via une application Smartphone ou des panneaux d’information sur le trajet, ou sont affichées directement sur le tableau de bord des véhicules connectés.
  • SOFFT Piéton : A travers des capteurs à l’imagerie thermique, les flux piétons bénéficient d’une meilleure sécurisation des traversées grâce à l’adaptation des temps de passage en fonction de la présence et du nombre d’usagers détectés en attente de la traversée piétonne.

Pour cet aménagement, le suivi portera sur des indicateurs autour des conseils de vitesse donnés aux automobilistes (temps de parcours, longueur des files d’attente aux feux, taux d’infractions des feux jaunes et rouges, respect de la vitesse indiquée), et de la priorité donnée aux piétons (taux d’infractions des piétons et véhicules aux différents signaux, taux de détection, longueur des files d’attente aux feux)

comments icon0 Commentaire
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.