#CyberSécurité

Comment la gendarmerie répond-elle aux menaces du cyber-espace ?

• Bookmarks: 14


Le 28 juin dernier, le général Marc BOGET, commandant de la gendarmerie dans le cyber espace, était l’invité du comité d’Issy-les-Moulineaux des Amis de la Gendarmerie pour une conférence de sensibilisation aux questions de cyber-sécurité. « Je ne fais pas de cyber sécurité, a-t-il introduit son propos. Je travaille dans la cybercriminalité, c’est-à-dire que je traque les délinquants ».

Le ton était donné et la soirée a permis d’expliquer au public les mesures mises en place par la Gendarmerie Nationale pour protéger les citoyens français dans l’univers dématérialisé. Car nous devons faire face à de « véritables entreprises de délinquance. Ne vous demandez d’ailleurs pas si vous allez être attaqué, mais plutôt quand » a-t-il poursuivi.

Le général Marc BOGET dirige le COMCyberGEND (Commandement de la gendarmerie dans le cyberespace), depuis le 1er août 2022. La création du COMCyberGEND représente une avancée majeure dans la lutte contre les menaces numériques. Il aura sous ses ordres près de 10.000 cyber enquêteurs d’ici les Jeux Olympiques de Paris, plus près de 400 cyber réservistes en appui et il s’agit d’une organisation unique en Europe car il a compétence sur l’intégralité du spectre.

Les délinquants étant rarement en France, il faut apprendre à travailler au niveau international avec tous les pays. Certains refusent cette coopération internationale (la Chine, la Corée du Nord, la Russie…).

S’il a décrit la manière dont les réseaux sont démantelés grâce à cette coopération, il a tiré la sonnette d’alarme sur les risques liés aux Jeux Olympiques de Paris. « Il y a eu, lors des JO de Tokyo, 70.000 cyber attaques avérées. On en attend neuf fois plus à Paris ». L’Etat mobilise d’ailleurs tous les acteurs concernés par les questions de cyber sécurité et de cyber criminalité pour anticiper la situation.

Au-delà de ces questions, il rappelle ce que Gérôme Billois avait déjà fait lors de sa conférence du 5 juin (à revoir ici) : soyons prudents, notamment avec les objets connectés et l’augmentation des vulnérabilités pendant le télétravail.

14 recommended
comments icon0 Commentaire
0 notes
195 views
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *