Wojo succède à Nextdoor et se lance à l’assaut de l’Europe

 -  - 


Nouvelle étape pour l’entreprise fondée à Issy-les-Moulineaux fin 2014 pour accompagner la révolution de l’espace de travail. Nextdoor change de nom et devient Wojo pour faciliter son déploiement à l’international et devenir le premier réseau européen de coworking. Il s’agissait aussi de mettre fin à la confusion créée par l’arrivée sur le marché français, l’an dernier, de l’homonyme réseau social américain à destination des voisins qui inonde les boites aux lettres des citadins.

Alliance  des  mots “Work” et “Mojo” (état de grâce provisoire) l’entreprise de “workspitality”, amorce ainsi une stratégie de développement plus offensive. Wojo affiche un nouveau logo, de nouveaux codes couleurs, qui seront visibles dans l’ensemble des espaces du réseau. La baseline “Work Share et Live” vise à installer une “vision neuve, optimiste et humaine du monde du travail”. Depuis l’ouverture de son premier bâtiment, en 2015 à Issy Les Moulineaux, l’entreprise créée par Bouygues Immobilier s’est associée en juillet 2017 au groupe AccorHotels et est aujourd’hui dirigée par Stéphane Bensimon, qui veut accélérer le développement du réseau. Pour atteindre ses objectifs (plus de 1.200 adresses d’ici 2022 dont 50 sites Wojo en Europe), il est à la recherche d’investisseurs, de foncières susceptibles d’adopter son concept et sa marque.  

De la flexibiité dans la flexibilité

 

A travers une diversification du type de lieux proposés, Wojo veut aussi proposer la flexibilité dans la flexibilité. Du bureau dédié loué au mois à l’espace accessible à l’heure en passant par des abonnements mensuels sans engagement. Une diversité de formules qui se retrouve également dans l’exploitation puisque Wojo lance le contrat de management pour le coworking librement inspiré des pratiques courantes de l’hôtellerie et notamment au sein du groupe Accor qui revendique le plus gros parcs d’établissements managés dans le monde.

 

Les Wojo Spots sont des points relais du réseau. Ils seront dans un premier temps mis en place dans les hôtels du Groupe Accor (sur tous les segments : économique, moyenne gamme, et luxe), actionnaire de l’entreprise à hauteur de 50%. Wojo et le groupe Accor ont ainsi décidé d’ouvrir ces hôtels aux travailleurs nomades à la recherche d’un lieu où se poser, pour quelques minutes ou quelques heures. D’ici à 2021, Wojo comptera 1 000 Wojo Spots au sein du réseau Accor à travers le monde.

Les Wojo Corners, quant à eux, correspondent à des espaces d’au moins 100 m2. Certains d’entre eux prendront place dans les business centers présents dans des hôtels. Aujourd’hui, le premier espace du genre a ouvert ses portes au Mercure Paris Montmartre Sacré-Coeur. Il est donc intégré dans un hôtel, mais à l’avenir, Wojo souhaite aller au-delà de l’hôtellerie, en ciblant par exemple des gares ou des centres commerciaux… 100 Corners seront ouverts partout en Europe d’ici à 2022.

Aujourd’hui, Wojo compte huit sites à Paris et en Ile-de-France et deux à Lyon, accueillant plus de 5 000 membres. Prochaines ouvertures annoncées : Lille et Paris Montparnasse.

comments icon 0 comments
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.