#Divers

Transition énergétique : Eqinov quintuple son CA en deux ans


Coup de projecteur, dans le Figaro, sur Eqinov, une société d’Issy-les-Moulineaux spécialisée dans la performance énergétique qui s’est fait remarquer pour avoir quintuplé son chiffre d’affaires entre 2017 et 2019.

«Nous surfons sur la vague de la transition énergétique, qui nous a apporté une croissance de 400 % en trois ans», y indique Sylvain Lagarde, cofondateur et directeur associé d’Eqinov. Le modèle de cette société de services est simple: plus ses clients réduisent leurs factures énergétiques, plus l’entreprise engrange de revenus. Entre 2017 et 2019, Eqinov a ainsi quintuplé son chiffre d’affaires, passant de 9 à 45 millions d’euros.

Eqinov aide ses clients à identifier les gains d’énergie possibles, analyse la faisabilité des projets (changement d’équipement, pilotage…) et les accompagne dans le financement de ces évolutions, en mobilisant des mécanismes innovants, comme les certificats d’énergie ou le système de rémunération des effacements. Celui-ci consiste, pour une entreprise, à accepter de déplacer sa consommation pour réguler les déséquilibres de la production d’électricité. En marge de son offre de conseil, Eqinov se rémunère essentiellement auprès des acteurs du marché de l’énergie (90% du chiffre d’affaires) sur la valorisation des actions de performance énergétique réalisées par ses clients. «Notre prestation ne coûte rien à nos clients. C’est un facteur clé de notre succès», souligne Sylvain Lagarde.

Mais Eqinov doit maintenant suivre le rythme imposé par son hypercroissance. L’augmentation des prospects, des flux et des problèmes nécessitent une adaptation rapide à laquelle l’équipe de direction s’était préparée. Grâce à des logiciels bien dimensionnés dès le départ et des méthodes écrites, Sylvain Lagarde, juriste, et son associée Natacha Hakwik, mathématicienne, pilotent leur entreprise. 

Côté locaux aussi l’anticipation a été bénéfique. Après plusieurs déménagements subis, l’entreprise avait opté en 2015 pour un plateau dans un immeuble à Issy-les-Moulineaux, en sachant qu’un espace mitoyen était disponible pour s’agrandir le jour où cela serait nécessaire. Ce qui n’a pas tardé. Finalement, le seul point délicat de l’accélération actuelle, ce sont les ressources humaines. 

comments icon0 comments
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.