#SmartCities

Smart Cities : Busan, 2ème ville de Corée du Sud, accueillie à Issy-les-Moulineaux

• Bookmarks: 2


Une délégation d’une cinquantaine de représentants économiques et universitaires, conduite par le maire de Busan, M. Oh Keo-don, était en tournée européenne, la semaine dernière. Entre Helsinki et Londres, la délégation sud-coréenne s’est arrêtée à Issy-les-Moulineaux pour échanger sur ses projets urbains et Smart City.

Avec plus de 3,6 millions d’habitants, Busan est la seconde ville de Corée du Sud et le plus grand port maritime. Elle fait partie des trois smart cities les plus avancées de Corée, grâce à un partenariat conclu il y a trois ans avec Cisco et KT, la plus grande entreprise de télécommunications du pays. Elle a ainsi mis en oeuvre une infrastructure en cloud et, s’appuyant sur un investissement de 320 millions de dollars, adopté l’initiative Busan Green u-City. Le partenariat public-privé mis en place entre Busan Metropolitan City, Cisco et KT, partage à la fois les coûts et les risques du projet. S’appuyant sur leur collaboration dans la zone économique franche d’Incheon et à Busan, Cisco et KT ont créé une coentreprise, KCSS, qui fournit une gamme complète de solutions IT à d’autres villes en Asie.

Les partenaires mettent en œuvre le projet en trois étapes. Au cours de la première phase, ils se sont concentrés sur la conception et ont réuni l’administration municipale et les développeurs dans le Busan Mobile Application Centre, une plate-forme de développement d’applications partagées qui utilise les données ouvertes de la ville. Au cours de la deuxième étape, de nouveaux services pour la ville et ses citoyens ont été testés et des plates-formes clés pour la gestion du contenu ont été développées. La troisième étape consistera à déployer des services commerciaux aux utilisateurs finaux et à bâtir une plate-forme de cloud computing plus robuste pour les applications commerciales et industrielles.

Busan est la première ville coréenne dotée d’un système d’IoT  (objets connectés). C’est l’un des exemples régulièrement mis en avant pour l’utilisation d’une infrastructure en cloud pour améliorer la gestion des villes et les opportunités de développement économique, améliorant la qualité des vies des habitants. L’objectif principal de cette coopération est d’améliorer le système de transport, les services de soins de santé en ligne, l’emploi et les possibilités d’affaires, ainsi que l’accès à l’information grâce à divers dispositifs et sources de communication.

En juillet dernier, Busan a signé un accord de coopération avec AWS Amazon pour aller plus loin encore, notamment pour résoudre les problèmes urbains liés à la circulation, à la sécurité publique, à la santé, à la logistique et à l’environnement. La Ville vient également d’être sélectionnée par le gouvernement sud-coréen pour être zone franche pour les technologies Blockchain.

Après avoir découvert les grands projets urbains de la ville d’Issy-les-Moulineaux sur sa maquette numérique et sa stratégie Smart City, la délégation, accueillie par le robot Pepper dans le hall de l’Hôtel de Ville, s’est rendue au Fort d’Issy pour comprendre comment la ville avait mis en place le concentré d’innovations environnementales (géothermie, collecte pneumatique des déchets, constructions d’équipements publics en bois et en paille, autopartage) et numériques (domotique, smart grid, smart mobilité) mis à la disposition des habitants.

 

comments icon0 comments
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.