#Issy

Pour son premier siège social, Orange s’offre un bijou du tertiaire


Le journal “Les Echos’ rappelle, dans un article daté du 18 septembre dernier, que le géant des télécommunications investira au printemps 2021 le bâtiment Bridge en construction à l’entrée d’Issy-les-Moulineaux. “Un pur bijou de 56.000 mètres carrés, réalisé par Altarea et l’architecte Jean-Paul Viguier, qui fait la part belle au végétal et au numérique”.

C’est un projet mûrement réfléchi par l’état major d’Orange qui est en train de monter aux abors de la gare d’Issy Val de Seine. Car ce sera le premier siège social de son histoire construit spécifiquement pour répondre à ses besoins. Il regroupera 5 à 7 sites (le nombre est en cours de réflexion) dispersés dans Paris, soit environ 3.000 collaborateurs.

“Un bâtiment de grande facture, haut de gamme, à la localisation de rêve, en bord de Seine”, souligne le journal. En accord avec le maire, André Santini, qui souhaitait marquer son entrée de ville par un immeuble emblématique, le projet, dessiné par l’architecte Jean-Paul Viguier, veut marquer. 

Au centre de ce bâtiment de 8 étages se trouvera un immense atrium transformé en jardin avec des arbres plantés. Le toit, lui, sera équipé de 3.500 mètres de terrasses végétalisées.

« Le Covid-19 n’a pas fait évoluer de façon majeure le projet , assure Jean-Frédéric Heinry, président d’Altarea Entreprise Studio, car il répondait déjà aux tendances développées par la crise : une grande flexibilité avec des espaces aménageables selon que l’on souhaite des espaces ouverts, du flex office, ou des bureaux individuels, et un confort de travail avec une attention portée à l’acoustique, à l’air, à la lumière et à la végétation ». Quelques éléments ont été apportés pour répondre aux demandes d’Orange. Une connectivité parfaite, pas surprenante pour l’opérateur, qui a demandé que la fibre optique soit amenée jusqu’à chaque poste de travail, que la 5G soit accessible partout.

Elément majeur du site, la présence des deux halles Eiffel datant du XIXe siècle, emblèmes de l’histoire industrielle d’Issy. « Nous les avons réunies en une, démontées et envoyées pour rénovation dans un atelier lorrain, c’est une véritable pièce d’architecture que nous avons voulu conserver » explique Jean-Paul Viguier. La moitié sera utilisée par Orange, et le reste sera ouvert aux habitants, aménagé en commerce et restauration.

  • L’article des Echos
comments icon0 Commentaire
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
Newsletter
ErrorHere