#Bigdata

La ville d’Issy référence ses données opendata sur data.gouv.fr

• Bookmarks: 1


Issy-les-Moulineaux, le 28 février 2014 – 

Deux ans après avoir publié ses premiers jeux de données en opendata sur son site Internet, issy.com, la ville d’Issy-les-Moulineaux a récemment mis à disposition sur la plateforme data.gouv.fr des données publiques relatives à ses principaux points d’intérêt, aux défibrillateurs, aux monuments, aux arbres remarquables au compte administratif, au budget primitif, aux prénoms, à l’agenda des événements locaux ou la géolocalisation des bureaux de vote.

Cette initiative s’ajoute à celles déjà engagées par de nombreuses collectivités, désormais aisément référencées sur le portail national. Communes, Conseil Régionaux, Conseil Généraux ou Intercommunalités contribuent ainsi à enrichir la liste des données accessibles via data.gouv.fr.

L’opportunité a été offerte par la publication, en décembre dernier, d’une nouvelle version du portail national d’Etalab, dont la première mouture avait été ouverte fin 2011. Les exigences assignées à cette refonte du portail étaient de faciliter l’accès aux données publiques, simplement et gratuitement, de permettre à tout détenteur de données publiques de les partager facilement et rapidement (“en une minute”), et d'”enrichir les données publiques grâce à leur utilisation par la communauté numérique française”.

Le portail national permet aujourd’hui d’accéder à quatre fois plus de données, mises à disposition par plus de 250 contributeurs (centres de recherche, collectivités locales, représentants du monde associatif et de la société civile. Il s’agit de moissonner (le terme est souvent employé) les données, pas de tout héberger. “L’important ce n’est pas d’avoir un énorme disque dur, explique Henri Verdier, le directeur d’Etalab, c’est que les gens trouvent les données et s’en servent.” Le site a donc pour but de référencer aussi les jeux de données hébergés ailleurs.

Pour créer cette nouvelle mouture du site, indique Pierre Pezziardi, qui a mené le projet d’Etalab, “on a utilisé trois accélérateurs: l’open source, le cloud, avec l’hébergement chez OVH, et des start-up d’Etat, des équipes agiles”. La plateforme repose sur CKAN (Comprehensive Knowledge Archive Network), l’outil libre de l’Open Knowledge Foundation, utilisé par une quarantaine de sites gouvernementaux de données ouvertes dans le monde, dont le data.gov.uk britannique et le publicdata.eu européen.

Priorité à l’effet wiki et réseau social, mais surtout fin d’une certaine fragmentation qui visait à faire masse. Etalab a effectué ces derniers mois un travail important pour regrouper les données, alors que certains organismes publiaient plusieurs fichiers pour un même type d’informations. Le nombre de jeux de données disponibles est ainsi passé de 350.000 à 13.000. Un travail d’éditorialisation est également mené, avec la mise en avant des meilleures réutilisations de données.” 

comments icon1 comment
bookmark icon

One thought on “La ville d’Issy référence ses données opendata sur data.gouv.fr

    Write a comment...

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.