#Management

A Issy, les enfants s’initient au code et à la programmation robotique

• Bookmarks: 2


21 janvier 2015 –

S’initier à la programmation informatique dès 8 ans, c’est possible à Issy-les-Moulineaux depuis début janvier. La Ville va plus loin encore en proposant dès le plus jeune âge de découvrir la programmation robotique, en partenariat avec Aldebaran Robotics.

Apprendre le code, et ce dès le plus jeune âge, lorsque les enfants sont particulièrement réceptifs aux outils numériques, représente une véritable ouverture sur le monde de demain, et, à terme, des possibilités d’emplois dans un domaine en pleine expansion. Depuis le début du mois de janvier, à l’école lors des activités périscolaires mais aussi dans le cadre d’ateliers proposés par les accueils de loisirs, les petits Isséens peuvent s’initier à la programmation informatique. Et parce que cette formation est importante à tous les âges, la Ville réfléchit déjà à la façon d’y associer les adultes et les seniors.

Le code, c’est quoi ?

Le code est un langage informatique qui sert à donner des instructions à un microprocesseur afin qu’il exécute des tâches-actions. De façon générale, dans notre société hyper connectée, une grande partie des actions que nous menons au quotidien est programmée par du code: l’apparition des pages web lorsque l’on navigue sur internet, les applications mobiles, la domotique à la maison, la robotique… « L’informatique façonne le monde moderne. Il faut casser la frontière entre ceux qui sont capables de créer, et ceux qui resteront des consommateurs d’écrans », résume l’académicien et professeur au Collège de France, Gérard Berry, dans un article du Monde.

Est-ce à l’école d’enseigner ces langages que l’ordinateur sait interpréter ? « Oui », répondent 87 % des parents interrogés par BVA pour Syntec Numérique dans une consultation rendue publique en mai dernier. Un rapport d’information sur le « développement de l’économie numérique », signé par les députées Corinne Erhel (PS) et Laure de La Raudière (UMP), insistait déjà sur la nécessité d‘« éveiller les élèves dès l’école primaire » et de créer « un enseignement dans le secondaire ».

Des partenariats avec des acteurs de la formation au code

Afin de proposer des ateliers de qualité, la Ville a noué des partenariats avec Tralalère et Simplon, deux associations spécialisées dans la formation d’animateurs capables d’initier les jeunes au code informatique. L’association Tralalère, qui produit depuis 14 ans des ressources pédagogiques dans le domaine de l’éducation et du numérique, a formé une dizaine d’animateurs de la Ville. Ils sont désormais en mesure d’encadrer 16 ateliers périscolaires, intitulés « Voyage en Culture Numérique ». Les enfants de 8 écoles élémentaires isséennes (La Fontaine, Paul Bert, St Germain, Voltaire, Doisneau, Jules Ferry, Les Chartreux, Le Colombier) sont concernés. Des ateliers de code seront également bientôt mis en place dans les accueils de loisirs élémentaire de la Ville grâce aux formations organisées par Simplon. Son co-fondateur, Frédéric Bardeau, rappelait dans une interview que “lire, écrire, compter et coder permet d’être un citoyen plus éclairé. Dans une société envahie d’ordinateurs, c’est un enjeu de citoyenneté de ne pas se laisser dominer par les machines. Il faut commencer le plus tôt possible cet apprentissage du code, et c’est important que cela se fasse en milieu scolaire pour ne pas réserver cette activité aux plus privilégiés“.

Pour André Santini, Député-maire d’Issy-les-Moulineaux, il faut “sensibiliser les citoyens dès le plus jeune âge à la programmation pour leur permettre de mieux comprendre le fonctionnement des technologies numériques. L’apprentissage du code à l’école doit être considéré comme aussi essentiel que l’apprentissage des langues étrangères car cela prépare nos enfants pour l’avenir“.

Les accueils de loisirs à l’Atelier d’Aldebaran

C’est dans cette dynamique que, depuis le début de l’année, les enfants des accueils de loisirs des écoles élémentaires vont à la rencontre de robots et s’initient au code informatique. L’entreprise Aldebaran Robotics, leader mondial de la robotique humanoïde implantée à Issy-les-Moulineaux, leur ouvre ses portes chaque mercredi après-midi : ils peuvent ainsi profiter d’un espace de 260 m² placé sous le signe de la découverte, de la création et du jeu autour de ses robots, Nao et Pepper. Si les robots peuvent agir de façon autonome, ils sont également paramétrables grâce à des actions pré-codées (marcher, parler, danser, etc.) que les enfants peuvent définir après une brève initiation.

comments icon0 comments
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.