#Chaville

GPSO teste des solutions innovantes pour mieux gérer sa voirie

• Bookmarks: 28 • Comments: 1


Grand Paris Seine Ouest assure la gestion de près de 300 kilomètres de voirie sur les huit communes qui composent son territoire. Pour l’optimiser, GPSO expérimente plusieurs outils.

Ainsi, Vialytics, lauréat d’un appel à projet du Ministère de l’Environnement, permet-il de qualifier les voiries en établissant un diagnostic des chaussées et des trottoirs via un système mobilisant l’intelligence artificielle.

Le fonctionnement est simple, le principe étant d’utiliser un smartphone qui, une fois installé à l’avant d’un véhicule et via sa caméra, va réaliser des prises de vues en continu de la voirie, au fur et à mesure du déplacement du véhicule. L’enregistrement d’images est ensuite analysé par un logiciel qui va, dans un deuxième temps, interpréter les images et les qualifier en fonction des phénomènes constatés (nids de poule, déflexion, ornières, faïençage des revêtements…). Les interprétations issues de l’algorithme et de l’intelligence artificielle sont ensuite traduites sous forme de cartes et de code couleur qualifiant l’état de la voirie.

Cela permet à GPSO de bénéficier d’une vision objective du réseau routier et facilite la planification des investissements nécessaires à son entretien.

Autre projet expérimenté : Nu-Phalt, une technique de thermo réparation de la couche sur laquelle les véhicules circulent. Le procédé permet de réparer superficiellement une chaussée endommagée tout en limitant la gêne pour l’usager. Il permet aussi de réaliser une économie en ressources naturelles, car le procédé réutilise les matériaux déjà en place.

Enfin, GPSO déploie une solution pour faire du comptage de vélos, avec un outil destiné à contextualiser les usages des mobilités actives dans leur environnement, orienter les choix dans l’aménagement de l’espace public et informer les citoyens.

La solution mise en place nécessite la pose de capteurs constitués d’une caméra fixe et d’un processeur, ce qui permet d’analyser des images en temps réel et de calculer automatiquement le nombre de passages de vélos. Il n’y a aucun stockage ni de transmission des images, mais Grand Paris Seine Ouest dispose ainsi d’un tableau de bord actualisé tous les quart d’heure. Le projet entre dans sa phase de mise en oeuvre, avec un marché qui a été attribué au groupement Citeos Solutions Digitales & Wintics, avec un engagement de résultat et une évaluation sur une année complète.

Les résultats attendus sont une quantification des flux de vélos en différents points du territoire et la mesure de leur évolution au fil du temps. Les premières villes équipées sont Boulogne-Billancourt, Issy-les-Moulineaux, Chaville et Sèvres.

28 recommended
comments icon1 Commentaire
1 notes
304 views
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.