#TiersLieux

Selon Form’a, l’entreprise de demain sera hybride

• Bookmarks: 2


Issy-les-Moulineaux – 20 novembre 2013 –

Le 1er cahier de prospective « Imaginative Workplace 2013 » publié par Form’a est une analyse intéressante sur l’entreprise de demain. Spécialiste depuis vingt ans des environnements de travail, le cabinet de conseil en immobilier d’entreprise et en aménagement constate, en effet, une rupture majeure dans les aménagements tertiaires qui révèle des changements profonds des organisations des entreprises ainsi que l’émergence de nouveaux modes de travail.

Ce cahier est un outil d’aide à la décision pour concevoir autrement son projet immobilier. Un outil indispensable face à « l’avalanche » de nouveaux concepts que les directions immobilières ont à intégrer : le Cloud Computing, le nomadisme, le télétravail, le coworking, l’intrapreneuriat, le techno stress, le travail mutant, etc… L’analyse est le fruit de travaux menés pendant un an et demi par la cellule de R&D de Form’a, qui a notamment étudié une centaine d’études internationales et participé à différents voyages d’étude et benchmarks sur le sujet.

Les entrepreneurs des start-ups sont porteurs d’un nouvel état d’esprit, fait d’imagination, de prise de risques, d’essais, d’erreurs et d’intuition. Ils se positionnent en pionniers d’une nouvelle façon de travailler. Avec eux, le travailleur devient nomade (37 % du temps de travail se passerait déjà hors du lieu du travail selon une étude WITE 2.0 de juillet 2012) et tiers lieux et espaces de co-working fleurissent pour les abriter.  Des technologies viennent aussi bouleverser l’environnement de travail (tablettes, smartphones, smart TV, imprimantes 3D, commande vocale et gestuelle, cloud computing, 3D et réalité augmentée, big data, réseaux sociaux, robots et objets connectés) tandis que d’autres pourraient disparaître (téléphone de bureau, câble, e-mail, clé USB et CD vierge, calculatrice, équipement personnel tel qu’imprimante, scanner ou fax, clavier et souris, code barre).

L’entreprise de demain y est perçue comme hybride : avec un mode de travail de plus en plus mobile, agile, voire dispersé, dé-spatialisé, dans des lieux communautaires, proche du domicile (local) et avec des outils de connexion de plus en plus sophistiqués. Selon Work in progress, 40 % des sièges sociaux traditionnels auront disparu en 2050 dans les pays du Nord. Le siège social de demain pourrait ainsi prendre deux formes : un hub qui sera, plutôt situé en coeur de ville, le système nerveux de l’entreprise ou un campus en périphérie dans un pôle de compétitivité.

Form’a a fait plus qu’imaginer le bureau de demain. Il le décrit.

  • Vous pouvez demander un exemplaire du cahier de prospective, en adressant un e-mail ici.
  • Il sera également présenté à la conférence « L’entreprise de demain sera hybride, quel sera son environnement de travail ? », au SIMI jeudi 6 décembre de 10 à 11 h – Niveau 2 – Salle 252 A.
comments icon0 comments
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.