Microsoft et Simplon inaugurent une école sur l’Intelligence Artificielle

 -  - 


Microsoft, aux côtés de Simplon, a inauguré, le 6 mars, l’école de l’intelligence artificielle située au sein même de son siège social d’Issy-les-Moulineaux, en présence du Ministre chargé du numérique, Mounir Mahjoubi, et du maire d’Issy-les-Moulineaux, André Santini.

Nouer un partenariat avec une école « est une Première » selon le président de Microsoft France, Carlo Purassanta. Cela est devenu nécessaire pour former des jeunes aux compétences de demain, notamment sur l’Intelligence Artificielle, car « pensons à toutes les équations très difficiles que nous n’avons pas encore résolu »… Education, Santé, Economie, tous les secteurs verront naître de nouveaux usages et de nouveaux services, plus performants grâce à l’intelligence artificielle. Mais si tous les acteurs sont conscients des opportunités promises par l’Intelligence Artificielle, tous sont confrontés au manque de personnels formés.

24 Elèves, de 19 à 39 ans, dont 30% de femmes, intègrent ce nouveau programme pour être formés en 7 mois à l’intelligence artificielle. Avec la conviction de promouvoir le numérique comme vecteur d’égalité des chances, Simplon a sélectionné des élèves sortis du système professionnel qui seront par la suite intégrés via des contrats de professionnalisation de 12 mois, dans des entreprises partenaires de Microsoft demandeuses de compétences dans ce domaine. « La plus française des entreprises américaines », pour reprendre l’expression de Frédéric Bardeau, co-fondateur de l’école Simplon, va accompagner les élèves dans leur formation, mais aussi en les plongeant dans l’écosystème des start-up et de la Tech en général.

“On commence à 24 élèves, mais c’est destiné à croître dans les prochaines années” a indiqué M. Purassanta. Au terme de leur parcours, ils bénéficieront de certifications sur la donnée, l’intelligence artificielle et les algorithmes d’apprentissage automatique (machine learning), formant l’équivalent d’un niveau Bac +3.

Labellisée Grande école du numérique, l’école de l’intelligence artificielle a pour marraine Aurélie Jean, Senior Developer chez Bloomberg, CEO de In Silico Veritas, « un modèle pour les filles et garçons qui veulent faire du numérique » selon Carlo Purassanta. Scientifique, numéricienne et entrepreneuse, Aurélie Jean souligne que la diversité des élèves « est une force » car l’IA intervient partout. Cela « évitera, par exemple, d’avoir des biais algorithmiques » conçus par des programmateurs issus d’un même milieu.

comments icon 0 comments
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.