#Audiovisuel

Arte : la chaîne qui a réussi sa transformation numérique depuis longtemps

• Bookmarks: 1


Une nouvelle page s’ouvre dans l’Histoire d’Arte, la chaîne culturelle européenne. Lundi 6 juillet, c’est un nouveau Président d’Arte France qui franchira les portes du siège d’Issy-les-Moulineaux. Bruno Patino, jusqu’alors directeur éditorial, succèdera à Véronique Cayla qui, pendant neuf ans, a transformé l’image de la chaîne, devenue plus accessible, plus conviviale et plus numérique.

Sous son mandat,  l’audience d’Arte a en effet doublé et sa stratégie numérique a permis de rajeunir l’audience de dix ans. Grâce au web, la diffusion d’Arte ne se limite pas seulement à ses pays fondateurs, la France et à l’Allemagne, mais rayonne bien au-delà.

“L’antenne pour nous est une vitrine de tout ce qui existe sur notre site web”.

Véronique Cayla dans un entretien à Ouest France

La stratégie numérique déployée ces dernières années est basée sur une logique d’hyperdistribution de ses contenus sur les différents réseaux sociaux et plates-formes (Youtube, Instagram, Facebook, Molotov etc.). Arte consacre environ 7 % de ses investissements programmes dans le numérique.

Les résultats sont là : l’audience numérique a progressé de plus de 70 % entre 2018 et 2019 : 90 millions de vidéos vues en moyenne mensuelle de janvier à octobre 2019 contre 55 millions en 2018 sur la même période. Pendant le confinement, elle a même augmenté de 75 % (et de 150 % chez les jeunes).

Pionnière en 2010, Arte.tv propose un catalogue de plus 8 000 programmes et vidéos, dont 450 films inédits par an. Près de 90 % de ces productions ou coproductions européennes sont disponibles en Replay (jusqu’à un ou deux mois pour 60 % d’entre eux). La chaîne propose aussi du Preview, c’est-à-dire un accès à ses programmes avant même leur diffusion à l’antenne.

Bruno Patino devient le 3ème président d’Arte depuis Jérôme Clément, son fondateur, en 1991. À 55 ans, il est passé par Le Monde, Info Matin, Canal + Hachette LivreTélérama. Nommé en 2008 directeur de France Culture, il est arrivé en 2010 à France Télévisions. Il était directeur général des programmes des antennes et des développements numériques du groupe avant d’arriver sur Arte.

comments icon0 Commentaire
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
Newsletter
ErrorHere