#Divers

1 milliard d’€ pour de grands projets technologiques pour le climat

• Bookmarks: 2


Le premier appel à propositions du Fonds européen pour l’innovation est ouvert depuis juillet avec une date limite de dépôt des dossiers de candidature fixée au 29 octobre 2020 (pour la première étape de la sélection, puis en juin 2021 pour la sélection finale).

Doté d’une enveloppe de 1 milliard d’€, cet appel soutiendra exclusivement des projets de démonstration « de grande envergure » axés sur le captage et le stockage du carbone et les technologies innovantes liées aux énergies renouvelables (stockage de l’énergie, hydrogène propre, solutions sobres en carbone pour les industries à forte intensité énergétique comme l’acier, le ciment et les produits chimiques…). Seuls les projets dont les dépenses d’investissement sont supérieures à 7 500 000 € sont éligibles, un second appel à propositions visant à soutenir des projets de plus petite envergure étant annoncé avant la fin de l’année.

Mis en œuvre par l’Agence exécutive « Innovation et réseaux » (INEA), le Fonds pour l’innovation promeut des technologies qui ne sont pas encore disponibles commercialement mais qui ont atteint un stade de développement suffisant pour accéder à la phase de démonstration avant commercialisation. Les projets retenus pourront ainsi recevoir un soutien pouvant aller jusqu’à 60% des coûts d’investissement et des coûts opérationnels liés à la technologie innovante permettant de réduire les émissions de carbone.

Un budget distinct de 8 millions d’€, géré par la Banque européenne d’investissement, est également prévu pour l’aide au développement de projets prometteurs qui ne sont pas encore prêts à être commercialisés.

Contexte

Piloté par la direction générale de l’action pour le climat (DG CLIMA) de la Commission, le Fonds pour l’innovation encourage le déploiement de technologies contribuant à la lutte contre le changement climatique, notamment la construction et l’exploitation de projets axés sur le captage et l’utilisation du CO2 (CUC) et son stockage géologique (CSC) sans danger pour l’environnement, ainsi que des projets de technologies innovantes liées aux énergies renouvelables et au stockage de l’énergie sur le territoire de l’UE.

Doté d’un budget d’environ 10 milliards d’euros sur 10 ans (2020-2030), il vise à créer les incitations financières permettant aux entreprises et aux autorités publiques d’investir dans la prochaine génération de technologies à faible intensité de carbone et à permettre ainsi à l’UE de respecter les engagements de l’accord de Paris et de parvenir à la neutralité carbone d’ici 2050.

comments icon0 Commentaire
bookmark icon

Write a comment...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
Newsletter
ErrorHere